m'abonner

Le processus de fabrication d'une huile essentielle

Le processus de fabrication d'une huile essentielle


La production d'une huile essentielle de haute qualité est un processus minutieux qui commence par le choix d'une terre, d'un sol et de semences de qualité.   Les producteurs doivent prendre en compte ces facteurs, ainsi que le climat de la région géographique, la meilleure période de l'année pour planter, etc. Par exemple, la région de Reggio di Calabria, en Italie, a longtemps été un sanctuaire pour la culture de la bergamote en raison de son climat et de son sol uniques.  En fait, cette zone est tellement optimale pour la culture de la bergamote que c'est le seul endroit sur terre où le fruit est cultivé.  Parce que Reggio di Calabria est proche de l'océan, le sol acide et l'air frais marin renforcent les bergamotes, ce qui leur permet de produire les meilleurs fruits pour l'huile essentielle de bergamote.

Quels que soient l'emplacement géographique, le type de plante ou l'huile produite, il est important que les plantes soient soigneusement plantées, entretenues et surveillées de près par des producteurs et des agriculteurs avertis. Lorsque les meilleures méthodes de plantation, de croissance et de préservation de plantes saines sont utilisées, cela contribue finalement à la production d'une huile essentielle de meilleure qualité.

La période de récolte maximale 

Une fois que les plantes ont été soigneusement plantées et entretenues, elles doivent être récoltées au moment optimal pour préserver la délicate chimie des huiles essentielles de la plante.  Tout comme les fruits et les légumes ont meilleur goût lorsqu'ils sont cueillis à leur maturité, les plantes utilisées pour produire des huiles essentielles doivent être récoltées juste au bon moment afin d'optimiser le profil chimique de l'huile et pour produire le plus d'huile possible. La conservation de la composition chimique pendant le processus de récolte aidera l’huile à conserver son pouvoir.  La période de récolte maximale varie en fonction de la plante. Les cultivateurs mettent des années à déterminer le moment de la récolte idéal pour la production d'huiles essentielles et, après suffisamment de recherches, les cultivateurs peuvent cibler le pic de la récolte à la saison et même au moment de la journée.

Préserver le profil chimique

La capacité ou la nécessité d’une plante de produire une huile essentielle dépend de la saison et la saison au cours de laquelle une plante est récoltée pour ses huiles essentielles dépend des précipitations, de la présence d’insectes, de l’état du sol, de l’ensoleillement, et plus.  Le profil chimique d'une huile essentielle dans une plante est sérieusement affecté par la saison et même par l'heure de la journée, car les plantes traversent plusieurs étapes de floraison et de maturation.  Par exemple, les fleurs de la plante de Jasmin sont utilisées pour produire une huile essentielle puissante au parfum agréable. Une fois que les fleurs ont fleuri, elles perdent rapidement leurs composés aromatiques. 

Il est donc crucial de les récolter au bon moment afin de préserver le profil chimique. Les fleurs doivent être récoltées tôt le matin avant que les bourgeons n'aient eu le temps de s'ouvrir complètement.  Même attendre une heure trop longtemps entraînera la perte de substances chimiques importantes.
Si vous souhaitez examiner de plus près la manière dont les citrons et les bergamotes sont récoltéscliquez ici.

Méthodes de récolte appropriées

Une fois que le moment de la récolte a été déterminé, récolter les parties de la plante pour les préparer à la production d'huile essentielle est généralement un processus exigeant en main-d'œuvre et nécessitant une technique minutieuse.  Les parties de la plante peuvent être enlevées à la main ou avec des outils.  Cependant, la récolte manuelle est généralement préférable car elle permet à la cueilleuse d’éviter les ecchymoses ou les dommages aux cellules de la plante contenant des huiles essentielles. 

Enlever les parties de la plante à la main peut également permettre d’éliminer des sections spécifiques contenant des huiles essentielles sans endommager le reste de la plante. Cela permet à la partie non récoltée de rester en bonne santé et de faire repousser les nouvelles parties rapidement et efficacement afin de pouvoir l'utiliser à l'avenir.  Pour de nombreuses huiles essentielles, le travail manuel et l’enlèvement manuel des parties de la plante sont toujours pratiqués, mais dans de nombreux cas, la technologie a permis des méthodes de récolte mécaniques qui permettent aux récolteurs de collecter rapidement les parties de la plante, tout en causant un minimum de dommages.

Une fois récoltées, les plantes peuvent être fanées ou séchées pour préserver les composants chimiques. La composition chimique d'une huile essentielle peut varier entre la plante vivante et la partie de la plante récoltée.   En commençant le processus de distillation le plus rapidement possible après la récolte, le profil chimique restera aussi proche que possible du matériel végétal vivant.  Après une récolte appropriée, les parties de la plante sont transportées vers la distillerie où l'huile sera extraite. Comme pour le processus de récolte, le processus de distillation est très délicat et doit faire l'objet d'un soin extrême afin de conserver les avantages et les propriétés de l'huile essentielle.

La distillation, un art délicat

Bien qu'il existe plusieurs formes de distillation, l'objectif principal du processus de distillation est de séparer l'huile essentielle de la partie de la plante pour en faire une huile utilisable. Les types les plus courants d'extraction d'huiles essentielles sont la distillation à la vapeur et son extraction. Ce sont des processus organiques qui permettent de séparer délicatement les composés aromatiques du reste de la plante, tout en préservant les composants chimiques puissants et délicats de l'huile essentielle.

Distillation à la vapeur

Comme son nom l'indique, le processus de distillation à la vapeur utilise de la vapeur chauffée et de la pression pour séparer les huiles essentielles de leurs parties végétales. Avec cette technique, de la vapeur sous pression circule à travers le matériel végétal, extrayant l'huile de la partie de la plante, où elle est ensuite entraînée par la vapeur. Une fois que la vapeur s'est stabilisée et refroidie, les huiles se séparent naturellement de l'eau, ce qui facilite la collecte de l'huile essentielle.

Extraction ou Pression à froid

L’extraction est une autre méthode de distillation populaire pour la création d'huiles essentielles. Cependant, contrairement à la distillation à la vapeur, l’extraction n’utilise pas la chaleur pour extraire l’huile de la partie de la plante mais utilise une pression mécanique précise pour libérer l’huile. L’extraction est souvent appelée «pression à froid» car elle n’utilise ni la chaleur ni la vapeur comme les autres méthodes de distillation.  En raison de la nature du processus d’extraction, il est généralement utilisé pour produire des huiles essentielles d’agrumes, car le pressage à froid est utile pour extraire les huiles essentielles des écorces et des pelures d’agrumes.

Au cours du processus d’extraction, les fruits sont placés dans la machine où ils sont d’abord râpés avec des cylindres rugueux qui coupent la surface de la peau. Lorsque la peau du fruit est râpée, des sacs microscopiques d'huile essentielle sont libérés et de l'eau est pulvérisée sur le fruit pour recueillir l'huile essentielle qui s'est échappée. Avec l'huile essentielle maintenant mélangée avec de l'eau et des morceaux d'écorce de fruit, l'huile doit être isolée des autres éléments. Cette isolation est effectuée par un processus de filtration et de centrifugation, qui sépare l'huile essentielle pure de toute l’eau ou autre particule qui s'est détachée au cours de la partie réseau du processus.

Une fois qu'une huile essentielle a été extraite et séparée de sa partie de la plante, elle doit être testée afin de garantir sa sécurité et sa qualité. Le processus de test peut aider à éliminer les impuretés et les contaminants et à préparer l'huile pour une utilisation sûre et efficace.

L'importance des tests

Une fois que les huiles essentielles ont été soigneusement distillées, elles doivent encore être soumises à des tests approfondis afin de garantir leur pureté et leur puissance avant d'être conditionnées pour une utilisation finale. Les tests de qualité permettent de s'assurer que les composés volatils purs présents dans les huiles essentielles sont non seulement préservés pendant le processus d'emballage, mais que les composés apparaissent en quantités appropriées pour une efficacité maximale. Il existe plusieurs tests que les huiles essentielles doivent subir pour assurer la qualité.  Cependant, les principaux objectifs des tests d'assurance qualité sont de vérifier la puissance et de garantir la pureté.

Test de contrôle de qualité

Les tests et l’assurance qualité varient d’une entreprise à l’autre.  De même que toutes les huiles essentielles ne sont pas équivalentes, toutes les sociétés productrices d'huiles essentielles n'utiliseront pas de tests rigoureux pour garantir la sécurité et la qualité de leurs huiles.  Contrairement à certains produits et industries, aucun organisme de réglementation ne surveille la sécurité ou le niveau de qualité des huiles essentielles.  Cela signifie que chaque entreprise ou producteur d’huile essentielle doit s’assurer de la puissance et de la pureté de son produit avant de le conditionner à la consommation.

Dans le cadre du protocole de contrôle de la qualité CPTG®, dōTERRA effectue plusieurs séries de tests sur chaque lot d’huile essentielle afin de s’assurer que cette huile est pure, sûre et répond aux normes de qualité de dōTERRA.

Vérification de la puissance: aide à identifier la composition chimique de l'huile et détermine la puissance et les propriétés de l'huile.

 Garantir la pureté: aide à garantir que l'huile est exempte de contaminants nocifs ou de composants synthétiques. Les contaminants et les charges synthétiques peuvent altérer les éléments chimiques et physiques de l’huile, réduire son efficacité, voire même avoir des effets dangereux.  Les tests permettent également à un producteur d’huile essentielle de vérifier toute altération de l’huile. L’adultération consiste en l’ajout de tout composant synthétique ou naturel conçu pour réduire le prix d’une huile essentielle, mais également pour la qualité et la sécurité de l’huile car elle peut modifier à la fois les propriétés physiques et chimiques de l’huile, et même provoquer des effets indésirables.

Que se passe-t-il une fois le test terminé?

Une fois qu'un lot d'huile essentielle a été minutieusement testé pour s'assurer qu'il est pur, puissant et ne contient aucun agent de remplissage ou contaminant susceptible de nuire à la qualité ou à la sécurité de l'huile, il est temps de l’emballer pour le consommateur final.  À l'instar de nombreuses autres étapes du processus de production des huiles essentielles, l'emballage est un élément important lorsqu'il s'agit de préserver la qualité et la pureté d'une huile.  Lorsqu'une huile a été testée et approuvée, elle est canalisée dans une bouteille en verre et scellée de manière sûre avec un capuchon ou un couvercle.  En règle générale, une bouteille d'huile essentielle aura une teinte foncée ou un verre teinté afin de protéger l'huile essentielle et ses constituants chimiques de la lumière du soleil ou d'autres sources de rayons UV pouvant altérer l'efficacité de l'huile. 

Tous les éléments en plastique utilisés dans les emballages (couvercles, capuchons, etc.) doivent être fabriqués à partir de plastique de la plus haute qualité afin d'éviter toute érosion du plastique au fil du temps, au contact de l'huile essentielle. Une fois que l'huile est acheminée dans la bouteille en verre et scellée de manière sûre avec un capuchon, une étiquette est appliquée pour fournir aux utilisateurs une date d'expiration et toute autre information importante concernant l'application. Une fois qu'une huile a été testée, emballée et correctement étiquetée, elle est prête à être utilisée par quiconque souhaite profiter des avantages, de la pureté et du potentiel des huiles essentielles de haute qualité.

Si la plantation, la culture, la récolte, la distillation et les tests sont indispensables à la production d’huiles essentielles de haute qualité, la partie la plus importante de la production d’huiles essentielles est de pouvoir compter sur des partenaires fiables et expérimentés à chaque étape.  

C'est ce que nous verrons dans un prochain article!

Comments (0)

No comments yet.

Leave a comment